Archive for the ‘PRES’ Category

été 2009: comment piloter les universités au plus près des critères gouvernementaux ?

septembre 18, 2009

comment piloter les universités au plus près des critères gouvernementaux ?

A l’occasion de la signature des contrats quadriennaux de 23 établissements d’enseignement supérieur – dont 14 universités -, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a confirmé d’une part la fin de tout fléchage des moyens et, d’autre part, son souhait « qu’une partie des crédits alloués dans le cadre du modèle d’allocation des moyens soit progressivement transférée du modèle d’allocation des « moyens vers le dialogue contractuel » de sorte que le volume des « moyens du dialogue contractuel » soit multiplié par 5 d’ici 4 ans.
C’est une augmentation importante de la part contractualisée des dotations (et la fin des fonds de base)  qui serait ainsi répartie sur la base de critères d’attribution définis établissement par établissement hors de tout contrôle démocratique et collégial (notamment celui du CNESER).

Ceci fait la part belle à l’arbitraire :« un tiers pour l’atteinte des résultats, un tiers pour la contribution à la stratégie nationale et un tiers pour la qualité du projet ».

Ce choix ministériel confirme la ligne de pente conduisant à réduire la part récurrente dans les financements publics aux universités. Est-ce là le sens de la révision du modèle d’allocation et de répartition des moyens aux universités modèle dit SYMPA concédé par le ministère face à la mobilisation de la communauté universitaire ?
Alors que l’enseignement supérieur fait l’objet d’une vaste opération de recomposition (fusions, transferts de composantes…) décidée unilatéralement par le gouvernement, tout en proclamant l’autonomie des établissements, et que se profile le risque d’absorption de certaines universités avec son lot de fermetures de formations -sous prétexte de «rationalisation-, ces annonces faites au cœur de l’été réaffirment la volonté du gouvernement de piloter au plus près les établissements, leurs missions.
A la façon des financements sur projet ANR chargés de piloter autoritairement la recherche, la contractualisation généralisée permettrait au gouvernement de formater selon ses orientations l’enseignement supérieur.

La récente signature par la Ministre de deux Partenariats Public Privé (Paris IV et Paris VII), accordant aux financeurs privés une rente pour les 30 prochaines années, confirme les orientations d’un gouvernement refusant d’engager l’Etat pour financer et rattraper le retard budgétaire dont souffrent les universités.

L’enseignement supérieur attend bien plus qu’une agitation frénétique du ministère qui pour masquer ses difficultés multiplie les annonces estivales. C’est notamment le cas de l’audit, pour 2011-2012, de 19 des 32 universités pas encore concernées par un passage aux responsabilités et compétences élargies d’ici le 1er janvier 2010.

ref: http://www.snesup.fr/Le-Snesup/L-actualite-du-SUP?aid=4271&ptid=5&cid=3713

Publicités

AG lyon1 historique depuis 11decembre 2008

mai 24, 2009

http://math.univ-lyon1.fr/wikis/action/doku.php?id=pageaglyon

AG des 11 décembre 2008 et du 9 janvier

Nos revendications

Voici un résumé de la plateforme de revendications élaborée lors des AG du 11 décembre 2008 et du 9 janvier 2009.

Les personnels et étudiants de l’université Lyon 1 réunis en assemblée générale le jeudi 11/12/08 et le vendredi 9/1/09 s’opposent à l’entreprise de démolition du service public d’éducation et de recherche menée en toute hâte par le gouvernement actuel.

Nous exigeons :

– Le retrait du plan de “masterisation” de la formation des maîtres et une augmentation du nombre de postes aux concours en cohérence avec les besoins.

– L’abrogation de la loi LRU dans son ensemble, et notamment :

  • le maintien du caractère national des diplômes, des fléchages et des moyens des IUT ;
  • le retrait du projet de décret visant à modifier les statuts des enseignants-chercheurs.

– La restitution des 900 emplois de l’enseignement supérieur et de la recherche supprimés cette année, la suppression des chaires d’excellence et un plan de titularisation des nombreux collègues en situation précaire, de la maternelle à l’université.

– Une revalorisation salariale de tous les personnels et en particulier des personnels BIATOS, et le respect de tous les statuts nationaux.

– Le retrait du projet de contrat doctoral unique.

Enfin, Nous sommes solidaires des luttes actuellement menées contre les réformes Darcos (suppression massive de postes, suppression des RASED, menaces sur les écoles maternelles, réforme du lycée …).

Lien : http://douaalter.lautre.net/mobilisation/

CR des motions de l’AG du 11 Décembre 2008motion_ag_111208.pdf

Communiqué de presse suite à l’AG du 11 Décembre 2008 communique-de-presse_111208_lyon.pdf

Le CR de l’AG du 11 Décembre 2008 repris sur le site de Rebellyon que nous remercions

AG du 2 Février 2009

L’AG du 02/02/09 et son CR craglyoni020209new.pdf

Motion de grève votée en AG Motion 1 : L’assemblée générale de Lyon 1 constate que la communauté universitaire (enseignement supérieur et recherche) n’est toujours pas entendue par le gouvernement. En conséquence et sur les bases des revendications adoptées aux précédentes assemblées générales et de la motion de la coordination nationnale, l’assemblée générale de Lyon 1 réunie ce 2 février appelle tous les personnels à cesser le travail et à se mettre en grève reconductible et continue à partir du 3 février 7h.

Cette grève doit être active. Rendez-vous tous les jours Amphi 3 du déambulatoire à partir de 9h. (Rendez-vous à diffuser autour de vous)

Dès demain matin, besoin de monde pour une information auprès des étudiants de licence se rendant aux inscriptions pédagogiques bâtiment Ariane. (Certains directeurs d’étude seront en grève et n’assureront pas ces inscriptions).

Tract aux étudiants : tract3fev.pdf

Rappel : le comité de mobilisation Lyon 1est ouvert à tous. Pour s’inscrire sur la liste de discussion de la coordination, il suffit d’utiliser le lien http://listes.lautre.net/cgi-bin/mailman/listinfo/coord-mobilisationlyon1

Le comité de mobilisation Lyon 1. http://douaalter.lautre.net

CR sur Rebellyon

AG du 10 Février 2009

Ordre du jour provisoire :

– Discussion et vote sur l’ODJ de la coordination nationale du 11 (communiqué en séance) – désignation de délégués. – Reconduction de la grève – Echange sur les actions réalisées, imaginées ou observées ici et là, pour rendre la grève la plus active (et festive ?) possible – Actions du jour même (avant la manifestation 14h place des Terreaux) : tour des salles et amphis, dépôt de publis à la poste à destination de Sarko, slogans ?

Rappel : mardi est une journée de grève (pour ceux qui n’y sont pas déjà !) et de manifestation nationales, qui sera observée de près par notre ministère.

AG du 17 Février 2009

AG des personnels et étudiants Lyon 1 du 12 février: 500 personnes Elections de Délégués à la Coordination Nationale. MAndat est donné à L’AG Biatoss pour élire un délégué Biatoss-Ita.

AG du 24 Février 2009

AG des personnels et étudiants Lyon 1 du 24 février: 500 personnes reconduction à la quasi-unanimité de la grève illimitée et totale (enseignements; recherche; administration …) Les motions : motions_ag_24_02_09.pdf

Voici le lien pour les motions votées à Lyon 1 à l’AG du 24 Février. http://math.univ-lyon1.fr/wikis/action/doku.php?id=pageaglyon#ag_du_24_fevrier_2009

– La demande de Saint-Etienne a été présentéee et défendue et malheureusement n’a pas été retenue pour la contribution Lyon 1 (délégations Lyonnaises à Paris).

Ceci a été traduit par la motion 3:

– Motion 3 : L’AG de l’UCBL souhaite une manif lyonnaise le 10 mars. adoptée. 2 Contre, Assembléee – 2 pour.

+ 1 commentaire sur l’AG en complément des motions : suite à la réunion intersyndicale élargie du 5 Février, du vote de Lyon III pour organiser une CN (vote AG Lyon III du 06.09 sur la proposition d’organisation de l’accueil de la coordination nationale des universités) d’un vote d’un bon petit groupe assez importnat et motivé de personnes à la CN du 12/02 pour Lyon III (je n’ai pas compté) et aussi quelques autres épisodes) une candidature de Lyon III avec soutien logistique de Lyon 1 ou d’une candidature commune des universités Lyonnaises a été évoquéee et remise à une discussion ultérieure.

Référence Lyon 3: http://coordinationlyonnaise.blogspot.com/2009/02/resume-du-ca-du-030209.html

AG du 3 Mars 2009

CR non parvenu.

CR sur Rebellyon

AG du 9 Mars 2009

Compte-rendu provisoire :cr_ag_090309.doc

Motions votéees (300 personnes)

Motion 1 : Les enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs de l’UCBL rappellent que le mouvement n’est pas dirigé contre les étudiants, et que le gouvernement porte toute la responsabilité dans son déclenchement et dans sa durée. Ils s’engagent lors de la sortie de crise à tout mettre en œuvre pour que les conséquences du mouvement soient les moins pénalisantes possibles pour les étudiants. 1 NPPPV, 8 abstentions, 0 contre, pour : le reste de l’assemblée

Motion 2: L’AG demande le report des élections du conseil de la faculté en septembre 2009.NPPV : 18, Abstentions : 18, contre : 5, pour : reste de l’assemblée.

Vote de la poursuite de la grève : la grève est reconduite :8 NPPPV, 5 abstentions, 0 contre, pour : le reste de l’assemblée.

AG du 13 Mars 2009

Compte-rendu provisoire :craglyoniprovisoire_130109.odt, craglyoniprovisoire_130109.doc, craglyoniprovisoire_130109.pdf

Compte-rendu provisoire 2: CR définitif pour les motions envoyées à la 6 ème CN Vendredi avant minuit craglyoniprovisoire_130109_v2.odt

Compte-rendu provisoire 3: 2 ème CR définitif après les motions envoyées pour la 6ème CN Vendredi avant minuit. Ce seront ces mandats qui seront effectivement portés (modification de la motion 3 sur l’annexe A)

en pdf

craglyoniprovisoire_130109_v3.pdf + les mandats motions_lyon1_6eme_cnu_v2.pdf

Le Compte-rendu : craglyoniprovisoire_130109_v5.odt

AG du 20 Mars 2009

Compte rendu des motions

Environ 300 personnes.

Motion démission

L’AG appelle l’ensemble des personnels en charge de responsabilités administratives (directeurs d’unité, directeurs de composantes, etc…), à démissionner sans plus attendre de l’ensemble de leurs responsabilités administratives. »

Motion soutien

A l’issue de la manifestation unitaire, une grosse centaine d’étudiants et de lycéens ont rejoint l’IEP en cortège. Ce cortège a été chargé violemment sans raison ce qui a contraint les étudiants et lycéens à se réfugier à l’IEP. Deux arrestations pour outrage ont eu lieu lors de cette première charge. Plus d’une heure après, les forces de l’ordre ont feint de partir et se sont embusquées. Ils ont alors chargé par surprise des petits groupes d’étudiants et lycéens qui étaient allés prendre des renseignements au commissariat et qui se rendaient tranquillement au métro. La commissaire venait pourtant de leur assurer qu’ils pourraient rentrer sans violence … Au moins deux arrestations ont eu lieu pendant cette deuxième charge. L’AG de Lyon 1 s’insurge de la volonté du gouvernement et des forces de l’ordre de casser le mouvement légitime de protestation des usagers de l’université par la violence. L’AG exige la libération de toutes les personnes arrêtées en marge de la manifestation du 19 mars et l’abandon de toute charge pouvant peser contre elles. »

Motion pour protester contre la protestation de Collet après le premier printemps des chaises,

Motion pour dire que les prochains printemps des chaises se feront hors les cours,

Motion IUFM

« L’AG demande à la direction de l’IUFM et au CA de l’UCBL d’ouvrir les pré-inscriptions selon les modalités des concours de 2009. »

Compte-rendu des secrétaires de séances

synthèse de l’AG par un secrétaires de séance

COMPTE RENDU DELEGATION AG du 20 Mars

Délégation suite à l’AG du 20 Mars

cr_reunion_annat_200309_v3.pdf

COMPTE RENDU DELEGATION BIATOSS

Premier point : Agents non titulaires :

contractuels-6mars.doc

Second point : restructuration des services centraux et des composantes :

restructuration-6mars.doc

AG du 27 Mars 2009

Compte-rendu des motions

Présents: 350

Motion 1 : L’AG appelle à une démission massive des responsabilités administratives avec une diffusion médiatique de ces démissions le 1° avril.

NPPPV: 2, contre: 3, abstention: 28, pour: le reste de l’assemblée

Motion 2 :L’AG appelle à faire un sondage dans chaque composante pour demander la démission de son directeur de composantes à condition que ce soit à la majorité des composantes.

NPPPV: 1, contre: 1, abstention: 50, pour: le reste de l’assemblée

Formulaires présentés à l’AG pour s’engager à démissionner des responsabilités administratives et pour le vote pour les démissions des directeurs (*)

http://douaalter.lautre.net/mobilisation/documents/demissions.html

Reconduction de la grève: La grève a été reconduite.

NPPPV: 1, contre: 4, abstention: 10, pour: le reste de l’assemblée

Compte-rendu des secrétaires de séance

AG D’AUJOURD’HUI l’AG d’aujourd’hui était très remplie (350 personnes), et la grève a été reconduite à la quasi unanimité. Les profs de l’IUFM ont rappelé que toutes les manoeuvres du gouvernement quant à la mastérisation étaient dilatoires, et qu’il fallait absolument continuer de bloquer, en particulier, les maquettes. CR ag_du_27_mars.odt et CR ag_du_27_mars.pdf

(*) Note explicative pour demander à nos élus leur démission et s’engager à démissionner de ses fonctions

NB: il s’agit bien entendu de soutenir nos élus dans leur démission.

LA DÉMISSION DES DIRECTEURS D’UFR

Ce matin, seuls deux de nos représentants des UFRs (info et bio) réunis ont approuvé l’idée de démissionner collectivement. Etant donné

– le vote en AG maths et en info pour cette démission

– le vote électronique en physique pour la démission de leur directrice

– la volonté spontanée des directeurs des ufrs bio et info de démissionner collectivement,

il a été dit en AG qu’un petit coup de pouce de la base pour encourager nos représentants à participer à la nouvelle étape nationale et locale du mouvement serait la bienvenue.

Vous pouvez donc vous prononcer sur

http://douaalter.lautre.net//mobilisation/demission/vote_dem_directeurs.php

pour ou contre la demande à nos directeurs élus de démissionner. Il y a aussi une case abstention, on a pas lésiné sur les moyens. En tous les cas, venez voter !

FAQ 1 : “oui mais on est plus en département mais en UFR et inversement ?” Réponse : “il y a effectivement des polémiques attendues sur “département”, “ufr” ou “composante”… Le vote est valable pour tout ce qui nous représente au sein d’une UFR et/ou département (Le Président laisse la délégation des signatures aux directeurs actuels jusqu’en septembre, d’après ce que j’ai compris).)”

FAQ 2: “j’ai peur d’être désagréable à mon directeur d’UFR”. Réponse : “c’est pas personnel, c’est contre le gouvernement.”

DÉMISSION DES RESPONSABILITÉS PERSONNELLES Je vous rappelle vous pouvez vous engager à démissionner sur

https://math.univ-lyon1.fr/horde3/services/go.php?url=http%3A%2F%2Fdouaalter.lautre.net%2Fmobilisation%2Fdocuments%2Fdemissions.html

On va organiser une démission collective mardi, (appel national en ce sens) et ça sera très médiatisé.

FAQ : “j’ai peur que si je démissionne de ma fonction de responsable d’UE, je ne pourrai pas appliquer les VAQ et d’autres choses”

Réponse : “d’abord les démissions de resp. d’UE sont assez symboliques, bien sûr quand il faudra rentrer des VAQ ou des notes, on reprendra nos fonctions : l’administration n’a aucun intérêt à nous en empêcher. Ensuite j’ai oublié” (notez le réalisme de la mise en scène)

LA GRÈVE La grève est donc revotée en AG, à la presqu’unanimité.

FAQ : “bon ben si on passe aux démissions, moi je peux reprendre mes cours puisque ben bon voilà euh…” (Notez que FAQ est non seulement peureux, mais pas très convaincant)

Réponse : “il faut accumuler les blocages, pas en créer de nouveau pour en libérer d’autres. Par ailleurs puisque la VAQ a été votée, il sera possible plus tard de faire quelques cours pour que les étudiants aient une bonne base de leur UE” (notez comme “Réponse” est clair et encourageant)

POST AG : poursuite des démissions après le 1 Avril

Entre le vendredi 27 mars et le mercredi 1er avril, soit en moins de 4 jours, nous avons recensé à l’université Claude Bernard Lyon 1 plus de 130 personnes qui démissionnent de plus de 440 responsabilités administratives (des responsables de formation, d’école doctorale, d’équipe de recherche, des stages, des relations internationales, des directeurs d’études…).

Résumé des démissions déclarées le 1er avril à l?université Claude Bernard Lyon 1 : http://universitesenlutte.wordpress.com/2009/04/01/demission-collective-des-responsabilites-administratives-des-per sonnels-de-lyon-1/

La liste des démissionnaires a été transmise à la présidence de l’université.

Les composantes de l?université concernées sont Mathématiques, Informatique, Biologie, STAPS, Physique, Chimie, Sciences de la Terre, GEP, IUT, ISTIL, ISFA, ISTR.

La conférence de presse organisée mercredi 1er avril au sujet des démissions administratives a été un succès : des extraits sur France info et france inter, un article dans Libération (http://www.liberation.fr/education accessible directement ici http://www.libelyon.fr/info/2009/04/pression-davril.html). Un autre article sera publié dans le progrès après la conférence de presse organisée par la présidence de Lyon 1 lundi prochain.

AG du 3 Avril 2009

Documents preparatoires

Compte rendu aux format ods et pdf : craglyoni_030409.pdf et craglyoni_030409.odt

Compte-rendu final :

Compte rendu aux format ods et pdf : ag_du_3_avril-2.pdf et ag_du_3_avril-2.odt

Quelques points urgents du CR:

Interpellés à Biovision (appel à don par Thomas B. pour payer les frais de justice). Entre 1 et 3 mois avec sursis, en tout 5000 euros d’amende à payer, c’est ce qui est requis par le procureur.

mandat pour la CNU de Lundi 6 Avril

L’AG demande à la CNU de ne pas prendre position nationalement sur la validation des semestres, tant que la CNU appelle à la poursuite de la grève.

– 1 déléguée BIATOSS et 2 délégués étudiants

– 1 délégué Etudiant pour la prochahine CNE

motion faisant Suite à la censure sur les démissions par Lyon 1

L’AG demande à L. Collet de prendre position clairement pour ou contre le mouvement universitaire, de banaliser les mardi et jeudi après-midi. exige la fin immédiate de toutes les censures sur les listes de diffusion (UCBL, infos syndicales, étudiants), ainsi qu’un droit de réponse sur la liste UCBL au message de L. Collet concernant le printemps des chaises.

Contre-sommet (niveau européen) de Louvain : Sommet de Louvain : suite du processus de Bologne. 46 pays se réunissent tous les 2 ans, Elodie, étudiante de Lyon III : réunion à l’ENSL (?), contre-sommet de Louvain, 25-29 avril. Un car partirait de Lyon.

AG du 21 Avril 2009

Documents preparatoires

Compte rendu aux format doc, odt et pdf : craglyoni_210409.doc, craglyoni_210409.odt et craglyoni_210409.pdf.

Au retour des vacances, la mobilisation reste ferme, les revendications réaffirmées. La grève est reconduite avec une très forte majorité. L’AG soutient le contre-sommet de Louvain et émet le souhait que l’enseignement supérieur en lutte depuis 5 mois (cf AG du 11 Décembre ci-dessus, blocages et grève administrative de rétention de notes toujours effective : http://math.univ-lyon1.fr/wikis/action/doku.php?id=pagerebellyon#ag_du_11_decembre_2008), défile en tête le Premier Mai. Le débat a porté aussi sur la masterisation et la validation de l’année universitaire, point qui sera soulevé à la 9ème CNU le 29 avril 2009 à la Sorbonne qui portera modalités éventuelles retenues pour la validation du semestre http://universitesenlutte.wordpress.com/2009/04/16/9e-cnu-le-29-avril-2009-a-la-sorbonne/.

L’AG comptant environ 275 personnes a voté la grève et les motions suivantes:

Principe de la reconduction de la grève Adopté NPPV : 0 contre : 4 abs : 19 pour : le reste

Motion 1 : L’AG appelle à soutenir le contre-sommet de Louvain.

NPPV : 1 contre : 0 abs : 23 pour : le reste Adopté

Motion 2 : – L’AG des personnels et étudiants de Lyon1 vote la grève de l’évaluation pour le semestre de printemps 2009. L’AG a bien conscience qu’à terme les examens du semestre seront menacés.

– L’AG rappelle ses 5 revendications : – retrait du projet de décret sur les EC – retrait de la LRU – retrait du projet de masterisation – retour des 1030 postes supprimés en 2009 et plan pluri-annuel de créations d’emplois – arrêt du démantèlement des organismes de recherche

Adoptée

NPPV : 0 contre : 4 abs : 19 pour : le reste

Motion 3 : L’AG réitère sa volonté d’appliquer la VAC à toutes les UE touchées par la grève, en accord avec les étudiants.

Adoptée

NPPV : 46 ABS : 13 Pour : le reste contre : 5

Motion 4 : L’AG des personnels et étudiants de Lyon1 engagés depuis plus de onze semaines dans une grève reconductible pour la défense d’une certaine vision de nos sociétés (service public d’enseignement supérieur, gratuité, liberté de recherche,…) propose qu’en signe de soutien les unions départementales et les fédérations permettent au mouvement de défiler en tête du cortège du 1er Mai.

Adoptée

NPPV : 0 Contre : 4 ABSTENTION : 3 pour : reste

Motion 5 : Les universités sont en grève illimitée depuis près de trois mois. Ce mouvement massif n’est pas seulement catégoriel, il regarde l’avenir du pays. Les syndicats, les sociétés savantes, les académies, l’opinion publique condamnent les mesures gouvernementales. Malgré cela, le pouvoir ne veut rien céder, oppose un mur aux revendications. Les étudiants et les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche ont diversifié et radicalisé leur mouvement, ils ont opéré des convergences avec d’autres secteurs (enseignement, santé, etc.). Il convient maintenant de passer à un autre élargissement pour faire sauter les verrous.

A cet égard, nous demandons à l’ensemble des syndicats de salariés de hausser le ton et de mettre le gouvernement en accusation face au sabotage de l’année universitaire. En conséquence, nous demandons aux divers syndicats, individuellement et ensemble, de prendre des initiatives marquantes aux niveaux des unions départementales, fédérations, confédérations, afin d’aider à débloquer la situation.

NPPV : 0 Contre : 4 ABS : 35 pour : le reste Adopté

Motion 6 : contact avec les grévistes de la TCL Pierre suggère de converger avec les grévistes de la TCL. Adopté.

La prochaine AG aura lieu le Lundi 27 avril, à 11h Amphi 3 et sera suivie d’un barbecue square Evariste Galois pour fêter le placement de Lyon 1 hors “économie de la connaissance”.

AG du 27 Avril 2009

Voici les votes de l’AG + 2 commentaires concernant les choses pratiques pour la mise en place des actions. A corriger. CR des débats à venir.

AG. 130 personnes dans l’Amphi 3.


Motion 1

– Une action est prévue pour être présents à la réunion preparatoire pour les jurys de bac le 27 mai au Lycée du Parc.


Commentaire hors AG : Précision sur le déroulement de la réunion : grand amphi, rectorat, chefs de centre, vices présidents seront la avec les EC.


Motion 2

– Le principe de la grève des présidents de Jurys de bac a été adopté.


Motion 3

– Alessandra est désignée comme déléguée pour la CNU avec mandat impératif sur les motions votés en AG, notamment pour les validations des enseignements.


Notes de débats à venir.

pageprepaAG5MAI09

AG du 05 mai 2009

Comtpe rendu des secrétaires de séances : craglyoni050509.odt et craglyoni050509.pdf

Le texte support du compte-rendu de Louvain de Delphine à l’AG:

compte_rendu_pays_bolognonises.pdf

MOTION PORTEE AU CEVU

Après à l’AG, une délégation a été chargée de rappeler au CEVU réuni la position adoptée par le congrès et de demander que soit mis au vote la motion adoptée en AG :

Rappel de la conclusion de la motion du congrès de Lyon I du 3 février : soutien aux grévistes.

Rappel position du congrès : «  Le congrès de l’Université Lyon 1 réuni le 3 février 2009 à la demande des personnels constate qu’une crise majeure s’est installée au sein de la communauté universitaire, relayée par toutes les catégories de personnels et une partie des étudiants. (…) Pour toutes ces raisons, le congrès soutient les personnels et étudiants de Lyon 1 dans leur participation au mouvement national de résistance qui s’installe aujourd’hui dans toutes les universités et organismes de recherche. En souhaitant que ces actions nuisent le moins possible à l’exercice des missions, le congrès précise que les conséquences du mouvement devront être assumées par le gouvernement s’il s’obstine dans la direction qu’il a choisie. »

Proposition de motion : L’Assemblée Générale des personnels et étudiants de Lyon 1 réunie le 5 Mai exige que le CEVU vote la motion suivante : ” Conformément aux positions prises lors du congrès du 3 février 2009 , le CEVU reconnaît des statuts particuliers aux étudiants et personnels impliqué dans le mouvement de grève, tant pour les étudiants et enseignants mobilisés que pour les étudiants et personnels ayant supporté les conséquences de la grève. En conséquence, seront autorisées, des modalités de validation exceptionnelles, adaptées à la situation de chaque UE (une seule évaluation par UE ou validation automatique de l’UE ou examens “allégées” ou tout autre modalités décidées par les responsables d’UE et discutées avec les étudiants). Par cette motion, le CEVU réaffirme l’importance du droit de grève. ”

CR Délégations : 4 Etudiants-2 EC

Après avoir été reçus par les deux secrétaires adjoint, nous avons été reçus par Collet qui nous a lu les dernières conclusion du CEVU et s’est retranché derrière des questions de légalité et derrière le rectorat. Ensuite nous avons été reçus par le CEVU en réunion. Après quelques échanges courtois entre la délégations et les membre du CEVU, échange au cours duquel la Présidence du CEVU a tenu une discours identique à Collet, le CEVU a accepté de mettre la motion au vote. Le CEVU a souhaité voter plutôt à huis-clos ce qui a été accepté bien volontiers par la délégation qui ne tenait pas vraiment non plus à assister au vote.

Le résultat de vote nous été communiqué 10 minutes après.

– 35 Votants

– 6 NPPV

– 6 Pour

– 17 Contre

– 5 Blancs

– 1 nul

L’élue étudiante nous a précisé que l’UNEF avait donné 3 voix au pour (2 procurations), nous l’avons remerciée de nous avoir fait part de son vote.

Au cours de cet entretien, dans l’hypothèse d’un vote éventuel, seul les “corpos” ont exprimé que si la motion était mise au vote, ils voteraient négativement. Aucun autre élu n’a souhaité s’exprimer sur le choix d’un vote négatif.

PS : on appris que c’était le Rectorat et non plus le Président qui délivrerait le diplôme comme annoncé.

AG du 11 mai 2009

Compte rendu provisoire à amender aux format rtf, odt, doc et pdf craglyoni110509.rtf craglyoni110509.odt craglyoni110509.doc craglyoni110509.pdf

pageprepaAG11MAI09

AG du 19 mai 2009

Compte rendu provisoire 1 : ag_du_19_mai_2009.rtf Compte rendu provisoire 2 : ag_du_19_mai_2009_v2.rtf

le centre de ressource info de LYON1

mars 18, 2009

http://cisr.univ-lyon1.fr/

projet campus 2008 deuxieme vague

juillet 12, 2008

Le comité d’évaluation de l’Opération Campus, voulue par le Président de la République afin de renforcer l’attractivité et la visibilité internationale de nos universités, s’est réuni une deuxième fois le 11 juillet pour choisir les quatre projets restant à sélectionner. Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a décidé, conformément à l’avis rendu par le comité, de sélectionner Aix-Marseille, Paris-Aubervilliers, et Saclay. Une partie de la dotation Opération Campus sera réservée à un projet Paris intra-muros, et attribuée définitivement par le comité d’évaluation, au vu des conclusions de la mission d’audit lancée par la Ministre en juillet.

Communiqué – Valérie Pécresse
11 juillet 2008

<!–

M.E.S.R.

–>

Le comité d’évaluation de l’Opération Campus, voulue par le Président de la République afin de renforcer l’attractivité et la visibilité internationale de nos universités, s’est réuni une deuxième fois le 11 juillet pour choisir les quatre projets restant à sélectionner. Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a décidé conformément à l’avis rendu par le comité de sélectionner:

  • Le projet présenté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Aix-Marseille Université
  • le projet « Campus Condorcet Paris-Aubervilliers » présenté par les universités Paris I, Paris VIII et Paris XIII, l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, l’Ecole d’économie de Paris et l’Ecole des Chartes
  • le projet du campus de Saclay porté par 21 établissements d’enseignement supérieur et organismes de recherche du Plateau ( )
  • S’agissant de Paris intra-muros : compte-tenu d’une part, du potentiel scientifique des universités et écoles parisiennes et d’autre part, de la complexité de la situation immobilière, une partie de la dotation Opération Campus sera réservée et attribuée définitivement  par le comité d’évaluation, au vu des conclusions de la mission d’audit. Cette mission a pour objectif, en lien avec l’ensemble des établissements concernés et des collectivités locales,  de rendre le paysage universitaire parisien plus cohérent, notamment en proposant des solutions de regroupement des localisations universitaires sur un nombre de sites plus concentré, de manière à renforcer l’identité de chacune des universités. Le volet vie étudiante sera lui aussi retravaillé pour être enrichi.

Le comité avait auparavant proposé de choisir les six projets suivants :

  • le projet porté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Université de Bordeaux
  • le projet « Grenoble, Université de l’innovation » porté par l’Université Joseph Fourier, Université Pierre Mendès-France, Université Stendhal, Institut National Polytechnique de Grenoble (INPG),
  • le projet « Lyon cité Campus » porté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Université de Lyon
  • le projet porté par les universités de Montpellier I, II et III
  • le projet porté par l’université de Strasbourg I, II et III (dont la fusion des universités est prévue au 1er janvier 2009)
  • le projet porté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur de Toulouse

Ces dix projets impliquent 39 universités, 37 écoles, tous les principaux organismes de recherche et concernent 650 000 étudiants et 21 000 chercheurs publiants.

Les équipes dont les projets ont été retenus ont jusqu’au mois de novembre – pour les projets de la 1ère vague- et jusqu’en février 2009 – pour ceux de la seconde vague- pour les finaliser. Elles présenteront au comité d’évaluation la déclinaison immobilière précise de chaque projet, sa gouvernance et son plan de financement. Le comité d’évaluation donnera alors son approbation définitive au lancement de chaque projet et fixera le montant de financement alloué à chacun d’entre eux. Le démarrage opérationnel des projets aura lieu début 2009.

Par ailleurs, Valérie Pécresse a souhaité attribuer la mention « campus prometteurs » à 7 projets à fort potentiel scientifique et pédagogique, dont l’Etat s’engage à renforcer la vocation de pôle structurant pour leur territoire.

  • Lille
  • Nancy-Metz
  • Paris Est (Créteil, Marne-la-Vallée)
  • le projet de campus numérique porté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Université Européenne de Bretagne
  • Nantes
  • Nice- Sofia Antipolis
  • Clermont-Ferrand

Enfin, la ministre a souhaité attribuer une mention « campus innovant » à 4 projets qui se sont illustrés par leur qualité. Le ministère engagera pour ces campus une concertation avec les partenaires locaux afin de les aider à mettre en œuvre leurs projets :

  • Valenciennes
  • Le Havre
  • Cergy
  • Dijon


Partenaires du projet Saclay : Université Paris-Sud (Paris-XI), Agro ParisTech, Ecole centrale Paris, ENSAE, ENSTA, Ecole polytechnique, HEC, Mines ParisTech, ENS Cachan, Supélec, Institut d’optique, Institut Telecom, Université Versailles-Saint-Quentin, CEA, CNRS, INRA, INRIA, ONERA, IHES, Fondation de Coopération Scientifique « Digiteo-Triangle de la physique », Pôle de compétitivité « Sytem@tic ». Les deux Pôles de Recherche et d’enseignement Supérieur « ParisTech » et « UniverSud Paris » sont également associés au projet.

Mis à jour le 11 juillet 2008
ref: