Archive for the ‘international’ Category

mon coup de coeur de la rentrée: « le grand aveuglement » de Charles Enderlin publié chez Albin Michel

octobre 26, 2009

► Le grand aveuglement – par Charles Enderlin – Albin Miche – 378 p. 20,90€.
Charles Enderlin et un général israélien à une conférence de presse en novembre 2000 (Havakuk Levison/Reuters).

C’est l’histoire d’un « grand aveuglement » historique lourd de conséquences. Le journaliste Charles Enderlin raconte dans un nouveau livre l’histoire des liaisons dangereuses entre Israël et « l’irrésistible ascension de l’islam radical » palestinien : un fait connu, mais auquel il apporte des témoignages et des documents montrant comment l’Etat hébreu a laissé grandir son pire ennemi d’aujourd’hui. Edifiant.

Jaquette du "Grand aveuglement" de Charles Enderlin (DR).Le principe est vieux comme le monde : les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Depuis sa conquête des territoires palestiniens de Cisjordanie et de Gaza en juin 1967, Israël a initialement considéré que son ennemi principal était la mouvance nationaliste palestinienne sous toutes ses formes, nationaliste arabe classique à la manière de Yasser Arafat et du Fatah, ou néo-marxiste façon Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) de George Habache.

Pour mieux s’opposer à ces mouvements regroupés au sein de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), les gouvernements successifs d’Israël et ses responsables militaires pourtant en première ligne sur le terrain de la confrontation, n’ont pas vu émerger le danger islamiste, et ont au contraire encouragé ce courant pour mieux diviser les Palestiniens et contrer les nationalistes.

Cette erreur a un prix lourd : Israël a conclu en 1993 un accord de reconnaissance réciproque avec Yasser Arafat et, malgré les échecs et les déboires du processus de paix, n’a jamais remis en cause cette relation ; Alors que le Hamas, aujourd’hui en contrôle de la bande de Gaza, n’a jamais accepté de reconnaître l’Etat hébreu dont il est devenu le principal ennemi, comme l’a montré la guerre de janvier dernier.

L’occupation fait le lit du Hamas

Conclusion de Charles Enderlin :

« Les décennies d’occupation ont fait le lit du Hamas. »

Pourquoi raconter cette histoire maintenant ? Charles Enderlin, correspondant de France2 à Jérusalem et auteur de plusieurs ouvrages aux occasions manquées de la paix au Proche Orient et aux impasses des processus de paix israélo-palestiniens, répond. (Ecouter le son)

http://asset.rue89.com/files/PierreHaski/Enderlinintro.mp3

Pour être tout à fait honnête, l’erreur d’Israël est largement partagée dans le monde. Dans les années 70, nombreux ont été les régimes qui ont encouragé les forces religieuses pour s’opposer aux « marxistes », avant de réaliser qu’ils avaient permis la naissance d’ennemis implacables. Des campus marocains aux faubourgs du Caire et d’Islamabad, le scénario a été le même.

C’est en Afghanistan et au Pakistan que cette politique a été poussée à son paroxysme, avec l’appui de la CIA américaine aux courants islamistes les plus radicaux pour s’opposer à l’armée soviétique engagée au côté du régime de Kaboul. Pour voir apparaître, dans les années suivantes, des ennemis déterminés de l’Amérique, et en particulier Al Qaeda et Oussama Ben Laden(Ecouter le son)

Dans le cas d’Israël, Charles Enderlin montre bien que l’aveuglement ne fut pas total. Les quelques voix qui ont tenté d’alerter les responsables politiques ont été marginalisées et n’ont pas été prises au sérieux. A l’image de Avner Cohen, responsable des Affaires religieuses à Gaza pendant vingt ans, qui a mis en garde contre le radicalisme religieux du Cheikh Ahmed Yassine, le fondateur du Hamas. Ou du général israélien Yitzhak Segev, gouverneur militaire de Gaza en 1979, qui tente d’alerter ses supérieurs sur le danger, sans être entendu. (Ecouter le son)

http://asset.rue89.com/files/PierreHaski/enderlinislamistes.mp3

Cette erreur historique est d’autant plus grave, du point de vue d’Israël, que, pour Charles Enderlin, l’hypothèse d’un accord de paix, un jour, entre l’Etat hébreu et le Hamas est irréaliste. (Ecouter le son)

Le plus troublant, dans ce récit, est le parallélisme qu’établit Charles Enderlin entre « le grand aveuglement » d’Israël qui donne son titre au livre, et la montée du sentiment religieux en Israël, et l’émergence d’un courant de pensée « néosioniste » qui veut remettre la religion au coeur de l’identité de l’Etat hébreu. Religieux vs religieux ? Un scénario qui rend une solution pacifique plus insaisissable encore. Le livre ne répond pas à cette question, mais en fournit la trame inquiétante.

ref: http://www.rue89.com/2009/10/25/quand-israel-pensait-que-les-islamistes-etaient-ses-allies-objectifs-123202

unité mixte internationale (UMI) CNRS

octobre 2, 2009

http://www.sg.cnrs.fr/daj/international/UMI.htm

Caractéristiques

– Structure Opérationnelle de Recherche (SOR) dépourvue de la personnalité juridique
– Associe des organismes de recherche de divers pays
– Dispose de personnel permanent
– Moyens matériels et financiers affectés par les parties
– Conduit des recherches conjointes dans un domaine de recherche prédéterminé
– Localisation dans un site unique
– Durée : 4 ans, renouvelable par avenant.

Spécificités

– Evaluation par le Comité National
– Conclusion possible de contrats de recherche avec des tiers
– Les thématiques scientifiques figurent dans la convention de création
– Soumission aux règles applicables aux SOR (more…)

gouvernance mondial de la science

avril 4, 2009
Global Governance of Science
Contenu :

Report of the Expert Group on Global Governance of Science to the Science, Economy and Society Directorate, Directorate-General for Research, European Commission. This report is the product of an expert group acting under a mandate from the European Commission Directorate General for Research to which legal scholars, sociologists, philosophers and political scientists from Europe, the United States of America, China and South-Africa have contributed. This report seeks to advance a vision of global governance for the common good that invokes European principles of good governance and fundamental rights. It is our belief that the European Union as a political entity situated between the national and global levels, with its principles of good governance, its charter of fundamental rights and commitments to a European Research Area, is ideally placed to encourage critical reflection and undertake practical leadership in relation to the global governance of science and innovation. Our recommendations are addressed not only to policymakers in the European Commission and the Member States of the EU, but equally to those organisations worldwide operating within and around science.

Type de document : Rapport
Auteur(s) : Žaneta Ozoliņa ; Carl Mitcham ; Jack Stilgoe Courriel de l’auteur :
Institution : Commission
Pays : Non renseigné Langue : FR
Références du document :
KI-NA-23616-EN-C ; ISBN 978-92-79-07972-6 ; DOI 10.2777/31776 ; EUR 23616
Nombre de pages : 48
Mots clés : science ; gouvernance ; communication ; société ; éthique ; contexte social

attractivité de la France

avril 1, 2009

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/recherche-sciences_1029/programmes-cooperation_2609/partenariats-hubert-curien_13109/index.html

PROJETS de RECHERCHE CONJOINTS

http://www.iconofindia.com/cefipra/fcollaborateRP.htm

  • Au moins deux scientifiques, un Indien et un Français
  • Programme de recherche sur un sujet d’actualité, dans un domaine relevant de la science et de la technologie, y compris la médecine
  • Atouts complémentaires des deux groupes

L’objectif principal des projets de recherche collective entre les scientifiques français et indiens engagés dans la recherche est d’utiliser les compétences complémentaires de groupes de chercheurs de haut niveau travaillant dans un domaine spécifique de la science et la technologie dans les deux pays pour mettre en commun leurs efforts et d’arriver ainsi à des résultats qu’il aurait été difficile d’obtenir s’ils travaillaient isolément. L’intention est que les projets de recherche collective bénéficient les deux pays en particulier et à la science en général.

Chine PFCC EGIDE
Corée STAR EGIDE
Hong Kong PROCORE EGIDE
Inde CEFIPRA CEFIPRA
Japon SAKURA EGIDE
Nouvelle-Zélande DUMONT d’URVILLE EGIDE
Singapour MERLION Ambassade/SCAC
Taïwan ORCHID EGIDE
Thaïlande Programme franco-thailandais EGIDE
Vietnam HOA SEN LOTUS EGIDE