Archive for the ‘documentation’ Category

Un livre: « L’université et la recherche en colère ». Un mouvement social inédit,

octobre 6, 2009

L’université et la recherche en colère. Un mouvement social inédit, présenté par Claire Brisset

lundi 5 octobre 2009, par laurence

arton2990-5c120

L’université et la recherche en colère

Un mouvement social inédit
Claire-Akiko Brisset
Editeur : Editions du Croquant
ISBN : 978-2-9149686-1-4
368 pages – Parution : 10/2009

20.9euros

http://www.lgdj.fr/essais/228491/universite-recherche-colere

UN LIVRE

Sous la direction de Claire-Akiko Brisset, Henri Audier, Geneviève Azam, Déborah Blocker, Julia Bodin, Claire-Akiko Brisset, Isabelle Bruno, Didier Chatenay, Hélène Cherrucresco, Christian de Montlibert, Georges Debrégeas, Antoine Destemberg, Olivier Ertzscheid, Marcel Gauchet, Pierre Jourde, Christophe Mileschi, Daniel Mortier, Frédéric Neyrat, Sylvain Piron, Michel Saint-Jean, SLU (Sauvons l’Université !), Philippe Selosse, Charles Soulié, Isabelle This Saint-Jean, Alain Trautmann, Ian Vickridge

« Depuis combien de temps n’avons-nous pas un débat sur quelle était la politique scientifique de la France ? C’est quand même un sujet ! » Ainsi que l’a lui-même réclamé le 22 janvier 2009 Nicolas Sarkozy dans son discours « À l’occasion du lancement de la réflexion pour une stratégie nationale de recherche et d’innovation », le débat a eu lieu. En partie suscité par ce même discours au style inimitable, il s’est tenu dans les universités, dans les laboratoires de recherche et dans la rue. Il a été conduit par des enseignants-chercheurs, des chercheurs, des personnels administratifs et techniques, par des étudiants et par des concitoyens durant des mois. Parallèlement à d’autres mouvements sociaux inédits comme la lutte contre la réforme de l’hôpital public, ses acteurs ont eu le sentiment de mener seuls ce débat. Ils se sont heurtés à un gouvernement non seulement sourd à toutes les formes de protestation, mais avant tout soucieux de priver de toute crédibilité ce mouvement de grève et de contestation unique, dans l’histoire de l’université française, par son ampleur et sa longueur. Certes, les « réformes » mises en œuvre progressivement ne datent pas d’hier, mais ce gouvernement a plus à cœur que d’autres d’accélérer le processus de marchandisation du service public, n’hésitant pas au besoin à user de mensonges flagrants, complaisamment relayés par les médias. Le but de ce livre est de rétablir quelques vérités et de permettre à des acteurs du mouvement de s’exprimer : qu’est-ce que l’université et plus généralement le monde de la recherche aujourd’hui ? Quelles sont ces « réformes » qu’on veut leur imposer et pourquoi s’y opposent-ils avec tant d’énergie ?

Claire-Akiko Brisset est maître de conférences à l’université Paris Diderot-Paris 7. Spécialiste de l’histoire de la culture visuelle japonaise classique et moderne et d’histoire de la littérature japonaise classique, elle a récemment publié À la croisée du texte et de l’image : paysages cryptiques et poèmes cachés (ashide) dans le Japon classique et médiéval, Paris, Collège de France, 2009.

Table des matières

La « guerre de l’intelligence » m’a tuer Claire-Akiko Brisset

L’autonomie des universités veut dire la mise au pas des universitaires Marcel Gauchet

Réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche  : une contre-révolution Michel Saint-Jean et Isabelle This Saint-Jean

Pour une vraie réforme de notre système d’enseignement supérieur et de recherche Alain Trautmann, Georges Debrégeas et Didier Chatenay

« Oui chef, bien chef » Christian de Montlibert

L’institution universitaire face à l’économie de la connaissance Geneviève Azam

Pour comprendre les « réformes » de l’Université et y résister, changeons d’échelle  ! La stratégie de Lisbonne et les mobilisations européennes contre le « marché de la connaissance » Isabelle Bruno

Un commentaire de texte du discours de Nicolas Sarkozy  : « À l’occasion du lancement de la réflexion pour une stratégie nationale de recherche et d’innovation » (22 janvier 2009) Antoine Destemberg

L’université aux prises avec l’idéologie de la performance Sylvain Piron

Les fainéants et les mauvais chercheurs, au travail  ! Pierre Jourde

Modulation de service  : un décret au service d’une décrépitude annoncéeOlivier Ertzscheid

Réforme du statut des enseignants-chercheurs  : une période de glaciation intellectuelle commence Christophe Mileschi

La « réforme » du CNU Daniel Mortier

Une leçon pour Valérie Pécresse  : les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur Charles Soulié

L’Université payante, dernier pan de la modernisation universitaire libéraleFrédéric Neyrat

Des pauvres plus pauvres, des riches plus riches  : les enjeux « égalitaires » de la réforme des CROUS Philippe Selosse

Leurs intentions sont pures Julia Bodin

Recherche  : l’apogée d’une vision utilitariste Henri Audier

Quand enterrerons-nous les fossoyeurs  ? Hélène Cherrucresco

« Et d’ailleurs, au fond, que veulent-ils  ? Encore deux ans de palabres… » ou comment Valérie Pécresse évita de voir à Berkeley ce qu’il aurait été utile qu’elle contemplât Déborah Blocker

Apprenons du malheur du pays des All Blacks Ian Vickridge

Et si c’était maintenant que ça commençait  ? Sauvons l’Université

Publicités

visioconférence scientifique et travail collaboratif : EVO

mars 24, 2009

http://www.renater.fr/Video/VideoOutilsServices/EVODoc/index.html

EVO est une application Java : une machine virtuelle Java doit être installée sur votre PC ou mac, en
version 1.5, ou une version plus récente :
Allez sur le site Web de Java : http://Java.com
Cliquez sur Verify Installation pour vous assurer que Java est installé, ou
pour en obtenir la version la plus récente.
Si  Java n’est pas installé, ou si vous désirez obtenir la dernière version
(recommandé), téléchargez-la : cliquez sur Download .

S’ENREGISTRER DANS EVO
Pour pouvoir utiliser EVO, vous devez d’abord vous enregistrer, pour définir votre nom
d’utilisateur et votre mot de passe :.
A partir du site Web de EVO ( http://evo.caltech.edu ), choisissez votre
langage, au moyen du menu situé en haut à droite de la page.

Sur l’impact des notes en Mathématiques

mars 21, 2009

impact-comptes-rendus-math

est un fichier pdf très intéressant.

———

installer un max de services Mac OSX à l’université CNRS INSERM

juin 23, 2008

Un excellent article de Criterdoc de Gerald Chatagnon (UJM) que j’ai un peu modifié (juin 2008):

Introduction

Qu’attend on d’un bon poste de travail ?

  • qu’il satisfasse l’ensemble des besoins : navigations sur Internet, messagerie, communication instantanée, rédaction de documents, pouvoir ouvrir les documents que l’on vous envoie; faciliter le partage de données, applications-métier, capacités multimédia
  • qu’il marche sans interruption et sans avoir besoin sans arrêt de maintenance par des spécialistes
  • qu’il soit facile d’utilisation
  • s’il peut être beau à voir c’est encore mieux

Vous pourrez répondre à toutes ces besoins en utilisant un ordinateur Apple tournant sous Mac OS X.

  • Ce dernier est le système Unix le plus répandu; de ce fait de nombreuses applications y ont été portées. L’environnement applicatif  est un autre facteur de la profusion d’applications disponibles.
  • Pour le moment, Mac OS X ne connaît pas le problème des virus qui ont touchés les machines sous Windows. Votre Mac n’est pas sensible à ces virus mais vous pouvez quand même les transmettre; c’est pour cela qu’il est tout de même conseillé d’installer un antivirus (Virex de la société mcafeepar exemple). Cette relative imunité face aux virus peut s’expliquer en partie par la faiblesse des parts de marché par rapport à Windows.
  • Depuis 1984 (date de la commercialisation du premier Macintosh), l’interface graphique d’Apple est une référence en matière d’ergonomie, de facilité d’utilisation.

Les principes généraux de configuration

[]

Configuration matérielle

  • matériels pour une utilisation confortable : la gamme de produits Apple à souvent comme principal défaut son manque de mémoire vive en standard.
    • config à base de G4, la RAM doit être au moins de 512 Mo;
    • config à base de G5, la RAM doit être au moins de 1 Go;
    • config à base de intel, la RAM doit être au moins de 2 Go (4Go si vous utiliserez windows dans une fenêtre mac).
  • Lors de l’achat, prenez l’Applecare (la garantie 3 ans) pour ceux qui veulent du presse-boutton.
[]

[]

Configuration logicielle

[]

Les outils installés par défaut

  • Navigateur Web : Safari. La part de marché des produits APPLE étant faible (de 3 à 5%), l’audience de Safari est faible sur Internet. Il se peut donc que certaines pages ne soient pas correctement lues. Safari utilise le moteur de rendu de page de Konqueror.
  • Logiciel de calendrier : iCal. Il fonctionne très bien avec l’agenda individuel partagé proposé par le CRITeR
  • Logiciel de messagerie : Mail. Il gère le protocole POP et IMAP. Par contre, les règles (filtres) ne sont pas encore assez développées.
  • Lecture PDF : Aperçu. Il permet d’ouvrir aussi les fichiers PDF, PS et un grand nombre de format d’images
  • Lecture video : Quicktime. Il lit principalement les fichiers MOV, mais aussi MPEG…
  • Lecteur de DVD
  • Suite iLife et iWork (en fonction du Mac que vous achetez, vous aurez peut être sur votre disque dur les deux suites Apple). La première est une suite intégrée pour la gestion de vos photos (iPhoto), de vos vidéos (iMovie), de vos musiques (iTunes); pour la création de DVD -authoring- (iDVD). La seconde est une suite qui comprend un logiciel de traitement de texte et de PAO (iWork) et un logiciel de Pré-AO (Keynote 2.0)
[]

Les outils installés par le CRITeR

Soit des logiciels libres, soit des freewares soit des donationwares. Vous pouvez les trouvez sur Internet mais pour plus de commodités, le CRITeR maintient une logithèque complète. Pour y accéder connectez vous en invité à la machine CRI01 et séléctionnez le partage logitek-OSX. Si vous n’avez pas accès au réseau, le CRITeR grave cette logithèque sur un DVD (2 fois par an). Vous pouvez donc venir l’emprunter.

  • Application Internet
  1. Web : navigateur web Mozilla Firefox en version française avec Flash Player 8, Shockwave Player 10, Authorware Player 7, Cortona VRML, real audio, windows media
  2. Messagerie : Mozilla Thunderbird en version française
  3. Lecture flux RSS : Mozilla Thunderbird en version française, et Vienna
  4. Client graphique FTP : Rbrowser et CyberDuck
  5. Client graphique sFTP : Fugu
  6. Création de page Web : Nvu
  7. Aspirateur de site Web : SiteSucker
  • Application Sons et Vidéo
  1. Lecteur vidéo multiformats : Mplayer OS X et VLC 0.8.4a
  2. Lecteur fichier real : Real Player 10
  3. Lecteur fichier ogg vorbis : Whamb
  4. Codec Divx 6
  • Application Bureautique
  1. Suite complète : OpenOffice 2.0 (nécessite d’utiliser X11)
  2. Suite complète : Neoffice J (portage java d’openoffice; nécessite donc une configuration musclée)
  3. Ragtime Solo 5.6.4 (qq pb avec cet excellent logiciel depuis OSX 10.4)
  4. PDFLab 1.1: outils qui permet de fusionner plusieurs documents pdf (fusion complète ou sélective)
  • Application Infographie
  1. Retouche d’image : Gimp 2.2.8 (nécessite d’utiliser  X11)
  • Application Système
  1. Compression-décompression : Stuffit Standard Version 10, UnrarX 2.0 et UnaceX 1.1
  2. Optimisation système : Onyx 1.4.8
  3. Serveur X : X11 d’Apple (package X11user.pkg et X11SDK.pkg; pour 10.5, c’est installé)
  4. Logiciels de gravure : BurnXfree et FireStarter FX
  5. Remote desktop connexion 1.0.3 : pour la connexion à des systèmes Windows XP et Windows Terminal Server
  6. OSXVNXC 1.4 : serveur VNC pour la prise de contrôle à distance en mode fenêtrée (surtout pour de l’assistance utilisateur personnalisée). C’est l’utilisateur qui active le serveur quand il a besoin d’assistance.
[]

Une configuration type chercheurs Science Humaines et Sociales

  • installation de la suite Microsoft Office (version X ou 2004 pour les vieux mac)
[]

Une configuration type chercheurs Sciences

C’est cette catégorie de personnel que appréciera le plus le système Mac OS X :

  • de par ses fondations Unix, vous aurez accès aux commandes Unix BSD et aux documentations en anglais (man)
  • vous pourrez vous connecter à des systèmes distants en telnet, ssh; à des serveurs X avec X11 et la commande Xnest ou avec ssh -X.
  • le logiciel Fink qui implémente sous mac os X les commandes apt de la distribution Debian, vous permettra d’installer des binaires ou de compiler les sources de nombreuses applications open-source. Comme d’habitude sur Mac, il existe une interface graphique appelée FinkCommander.
  • Apple fourni en standard un environnement complet de développement Xcode avec un compilateur C (gcc ) optimisé pour les CPU G4 et  G5 et intel…
  • l’intégration de java aux couches basses du système fait de Mac OS X le système idéal pour les développeurs Java. Vous utiliserez par exemple le logiciel Eclipse.
  • les mathématiciens installeront latex
    • distribution Texlive disponible au CRITeR
    • Des interfaces graphiques conviviales viendront faciliter leur travail : ItexMac qui est aussi un lecteur de fichier DVI; Texmaker en combinaison avec Texniscope (lecteur DVI) et Jabref (pour la gestion des bibliographies)
  • les administrateurs systèmes pourront installer différents serveurs (Web, base de données, FTP) en plus de ceux installer par défaut (Apache 1.3…) ainsi que des outils de supervision réseau (ntop, nmap, snort …)
  • le wifi est une réalité sur Mac depuis 1999, vous trouverez donc un grand nombre d’outils pour gérer vos réseaux sans fils (kismac, macstumbler…)
  • Connexion au serveur de calcul du CRITeR (ondenon) pour accès aux applications comme Maple, Mathlab, Scilab, Octave.. sous l’application X11 de mac :
    • connexion en ligne de commande : telnet -l "username" ondenon
    • connexion en mode graphique : Xnest -query -kb ondenon :3
[]

Partager des données

  • Pour être sur que vos documents soient lus par tous, le plus simple est de choisir des applications présentes sur toutes ces plateformes : openoffice est un bon exemple (existe sous windows, linux et mac os X)
  • Privilégier l’envoie de documents PDF
  • Privilégier la compression de fichiers au format zip (bouton droit, créer une archive) à la place des formats spécifiques au monde Apple
[]

Se connecter à d’autres systèmes

Dans le Finder, menu Aller, puis Se connecter au serveur...

  • serveur Unix en NFS

Pour vous connecter à un partage NFS tapez la commande suivante nfs://"nom de la machine"/"nom du partage"

  • serveur Apple en AFS

Pour vous connecter à une machine mac tapez la commande suivante afp://"nom de la machine" ou afp://"nom de la machine"/"nom du partage"

  • serveur FTP

Pour vous connecter à un serveur FTP tapez la commande suivante ftp://"nom de la machine"

  • serveur Web utilisant le protocole Webdav

Pour vous connecter à un partage Webdav tapez la commande suivante http://"adresse"/"répertoire"

  • Serveur Windows

Pour vous connecter à un partage Windows tapez la commande suivante smb://"nom de la machine"/"nom du partage"

Une fois authentifié, les partages sont montés sur le bureau. Pour les démonter, glisser l’icone dans la corbeille.

[]

Accéder à vos données à partir d’une autre machine

  • Menu Pomme, Préférences Système…, Partage
  • Vous pouvez activer Partage Windows et Partage Mac
  • N’activez pas le partage FTP; puisque SSH est activé, les clients peuvent se connecter chez vous en sFTP (version sécuritée avec cryptage des mots de passe et des données)
  • Un logiciel utile pour paramétrer plus finement les partages SMB et AFP : SharePoints 3.5.1 (disponible dans la logitheque)
  • A partir du moment où vous partagez vos données, vous courrez un risque que celles-ci soient lues par d’autres (si votre mot de passe venait à se savoir)

Quelques éléments pour sécuriser son poste de travail

  • Sécurité physique : mot de passe au démarrage avec openfirmware, mot de passe sur l’économiseur d’écran, désactivation ouverture de session automatique
  • Le Pare-feu : le pare-feu intégré bloc les connexions TCP entrantes mais pas les sortantes
  • L’anti-virus : installation de Mcafee Virex 7.7
  • La sauvegarde de vos données : sur un disque externe, un cd, un DVD ou en choisissant d’intégrer votre machine dans le système de sauvegarde proposé par le CRITeR. Voir la documentation sur Backuppc.
[]

Que faire en cas de gros problèmes

  • Fermer proprement l’application si possible. Sinon menu Pomme, forcer à quitter
  • Supprimer les préférences de l’application incriminée
  • Redémarrer proprement (menu Pomme, Eteindre…)
  • Débrancher tous les périphériques autres que le clavier et la souris
  • Booter sur le CD Apple Hardware Test en appuyant sur la touche C du clavier
  • Réparation autorisation avec les CD d’install
  • Si vous avez rajouté de la mémoire vive par rapport à la livraison originale, enlevez la
  • Reset PRAM, reset NVRAM, reset PMU / SMU
  • Reinstallation (avec archivage)
  • Réinstallation on scratch
[]

Références et liens intéressants