AERES = rouage de la stratégie de Lisbonne

Je reprends ici une analyse de Michel Blay, directeur de recherche au CNRS, publiée dans La Vie de la recherche scientifique n° 378, sur l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur.

L’auteur voit dans cette agence « un rouage de la stratégie de Lisbonne ».

Cette « stratégie » (terme à peine guerrier, faut-il le rappeler ?) ne favorise pas une communauté intellectuelle mais vise à mettre en concurrence tous les chercheurs au moyen de techniques managériales. Le dogme néolibéral de la concurrence (libre et non faussée, souvenons nous-en) a pour objectif le « tous contre tous ». Mixhel Blay y voit un glissement de la civilisation vers la barbarie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :