preciput ANR : aumone aux universités

Le montant forfaitaire du préciput est fixé pour 2008 à 11 % des aides attribuées par l’ANR
aux projets de recherche opérés dans l’établissement de recherche ou dans la fondation de
recherche reconnue d’utilité publique financés au coût marginal.
L’ANR verse, par tiers, aux établissements bénéficiaires la part du préciput leur revenant sur
trois ans, parallèlement au versement des aides aux porteurs de projets, dont la durée
moyenne avoisine également trois ans.

Le montant forfaitaire du préciput est fixé pour 2008 à 11 % des aides attribuées par l’ANR

aux projets de recherche opérés dans l’établissement de recherche ou dans la fondation de recherche reconnue d’utilité publique financés au coût marginal.

L’ANR verse, par tiers, aux établissements bénéficiaires la part du préciput leur revenant sur trois ans, parallèlement au versement des aides aux porteurs de projets, dont la durée moyenne avoisine également trois ans.

http://www.agence-nationale-recherche.fr/documents/uploaded/2008/charte-preciput-170308.pdf

voir la liste des montants des preciputs ANR par établissement.

Université de ST-ETienne (2009)=12 150 euros

Lyon1 (2009)=1 888 000 euros

http://www.agence-nationale-recherche.fr/templates/vprint.php?NodId=7&lngInfoId=300


L’ANR a versé 54,26 millions d’euros à des structures de recherche au titre du préciput en 2009. Les universités ont perçu 24,7 millions d’euros tandis que les organismes de recherche perçoivent 16,3 millions, les autres établissements d’enseignement supérieur 9,9 millions, les fondations 1,9 million d’euros et les hôpitaux 790 000 euros.

L’ANR publie sur son site internet les sommes perçues établissement par établissement.

Grenoble INP arrive en seizième position des établissements subventionnés avec 920 000 euros. Cette aide financière importante fait de notre établissement le 1er établissement école d’ingénieurs bénéficiant de l’ANR, ce qui est une nouvelle reconnaissance de la qualité de notre recherche.

Le préciput de l’ANR

Le préciput est un abondement versé à l’hébergeur des équipes de recherche dont les projets ont été retenus par l’ANR. Les sommes versées en 2009 se rapportent en réalité aux projets de l’année précédente. Le préciput a pour but d’encourager les établissements de recherche ou d’enseignement supérieur « à adopter une démarche de financement de la recherche sur projets ». Il doit contribuer « à l’émergence de projets scientifiques de haut niveau ». Il peut également être utilisé « pour financer de nouveaux équipements pour les laboratoires », selon l’ANR.

http://www.grenoble-inp.fr/1247745532871/0/fiche___actualite/&RH=INP_RECHERCHE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :