un récent arrêt du Conseil d’Etat met en cause la décision autoritaire et unilatérale de la ministre imposant le transfert de l’institut français d’urbanisme de l’université Paris 8 à celle de Marne-la-Vallée

La restructuration à la hache des établissements d’enseignement supérieur et de la recherche reste une priorité
gouvernementale. Mais ce remembrement à finalité concurrentielle (fusion-absorption d’universités) n’est pas inéluctable : un
récent arrêt du Conseil d’Etat met en cause la décision autoritaire et unilatérale de la ministre imposant le transfert de l’institut
français d’urbanisme de l’université Paris 8 à celle de Marne-la-Vallée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :